Connexion
11 912 Livres Blancs | | 1 917 |

Évolution de la compétitivité des industries canadiennes par rapport à celles des États-Unis

Retrouvez dans cette étude une comparaison de l’évolution de la compétitivité des industries canadiennes par rapport à celles des États-Unis

  • EditeurBridgr
  • Version PDF - 80 pages - 2018 - Français
bridgr-industrie-canada

Introduction ou extrait du livre blanc

"Dans un contexte où les tractations qui entourent la renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) font naître de vives inquiétudes de ce côté-ci de la frontière, on en vient à questionner la capacité du Canada à affronter la concurrence : l’économie canadienne est-elle fragile à un point où l’imposition de barrières commerciales menace la pérennité de plusieurs secteurs d’activité ? Le taux de change ne procure-t-il pas un avantage commercial suffisamment important pour compenser la venue de telles barrières? Pour tenter de mieux comprendre les enjeux qui sous- tendent la renégociation de l’ALENA, le CPP s’est donné pour mandat d’évaluer l’évolution de la compétitivité des industries canadiennes par rapport à leur équivalent américain.

En s’appuyant sur une démarche empirique novatrice basée sur l’évolution relative de la productivité et des coûts de production au Canada et aux États-Unis, ce rapport propose une série d’encarts qui dressent un état de la compétitivité relative des 34 principaux groupes industriels qui composent l’économie canadienne. Il est ainsi possible d’évaluer si la capacité des industries canadiennes à supporter la concurrence s’est améliorée ou détériorée, de comprendre quels facteurs sont à l’origine de cette performance, et d’évaluer comment le taux de change a affecté cette capacité entre 2000 et 2014.

De manière générale, les résultats obtenus révèlent que les gains de productivité ont souvent été trop faibles pour que les industries canadiennes préservent la compétitivité de leur production lorsque le dollar s’est apprécié. Faute d’avoir investi suffisamment, des pans entiers de l’économie ont été fragilisés par l’appréciation de la devise canadienne, et plusieurs secteurs semblent désormais vulnérables à l’imposition de barrières tarifaires même si le taux de change leur procure de nouveau un avantage commercial non négligeable.

Le constat final est donc sans équivoque : pour assurer la compétitivité de leur production, les entreprises canadiennes devront impérativement miser sur la productivité, un des seuls leviers à leur disposition pour accroître leur résilience face à des facteurs qui échappent à leur contrôle."

Robert Gagné
Directeur du Centre sur la productivité et la prospérité – Fondation Walter J. Somers

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc