Connexion
8 552 Livres Blancs | | 1 052 |

Le RGPD et vous, prêt(e) pour le grand défi ?

Quel est l'impact du RGPD sur les jeux concours ? Kimple répond à toutes vos questions dans ce livre blanc.

  • EditeurKimple
  • Version PDF - 24 pages - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Le 25 mai 2018, entrera en vigueur le nouveau RGPD, obligatoire et applicable dans tous les Etats membres de l’Union Européenne. Il est temps pour chaque entreprise concernée, d’anticiper son impact et de prendre toutes les mesures nécessaires pour répondre à ces nouvelles exigences légales quant au traitement des données à caractère personnel.

Toute entreprise est aujourd’hui concernée par le sujet du traitement des données à caractère personnel. Dans le cadre de votre activité, ces données permettent en effet d’une part, d’assurer des services consenties par le client lors de l’acceptation du contrat (par exemple en vue d’assurer la gestion et le suivi des commandes et des facturations) mais aussi pour les entreprises concernées, d’améliorer la qualité des services ou des produits commercialisés en vue d’un développement stratégique sur son marché.

Le sujet connaît à ce jour, des changements législatifs, notamment avec l’avènement du nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles.

Ce nouveau règlement propose deux orientations principales :

  • • Renforcer la protection des droits et libertés des personnes dont les données sont saisies puis traitées.
  • • Harmoniser le cadre d’action et optimiser la circulation des données au sein de l’Union européenne.

1. Traitement des données personnelles, de quoi parle-t-on ?

Toute personne qui renseigne une information sur son identité, qu’il s’agisse d’un renseignement de civilité, une information sur son identité, dans un jeu concours par exemple, relève d’une « donnée à caractère personnel ». De la personne, il s’agit naturellement d’un élément spécifique à son identité physique, physiologique, génétique, psychique, économique, culturelle ou sociale (exemple : nom, prénom, adresse postale, email, numéro de téléphone, etc.).

Il existe également les « données sensibles » car elles concernent d’autres niveaux de confidentialité, révélant ainsi des informations comme par exemple, les influences politiques, les convictions religieuses et philosophiques, l’origine raciale ou ethnique, son appartenance à un syndicat, la vie sexuelle ou son orientation personnelle, des informations sur la santé médicale ou enfin des données biométriques (empreintes digitales, photographies)."

Le RGPD et vous, prêt(e) pour le grand défi ?