Connexion
13 795 Livres Blancs | | 2 274 |

Data éthique / IA éthique : les 2 visages d’un futur responsable

Ce livre blanc, illustré de nombreux exemples et conseils, vous donne le mode d’emploi pour préparer vos données à leur exploitation éthique par l’intelligence artificielle. Il vous propose également de nombreux témoignages tels que celui de Luc Julia (créateur de Siri, et auteur d’ouvrages sur l’Intelligence artificielle).

Data éthique / IA éthique : les 2 visages d’un futur responsable

Introduction ou extrait du livre blanc

"Pourquoi les citoyens veulent reprendre le contrôle de leurs données

Les Français affichent une méfiance croissante vis-à-vis des entreprises concernant leurs données personnelles ! 60 % des internautes se montrent en effet de plus en plus vigilants sur internet (soit 6 points de plus qu’en 2017), et plus de la moitié refuse de partager certaines données et effacent leurs traces de navigation. Pourquoi une telle défiance ? Parce que l’utilisation de leurs données, notamment dans le cadre de l’intelligence artificielle, est souvent perçue comme intrusive. Preuve que les mesures et règlementations en place ne suffisent pas. Si la situation continue à empirer, le moindre dérapage – qu’il soit lié à de l’intelligence artificielle ou non – sera susceptible de créer une situation de crise, accompagnée du buzz négatif qui pourra en découler. Dans ce contexte, il devient urgent de restaurer la confiance dans les données.

Data non grata

Alors que 29 Terra-Octets de données sont publiées chaque seconde dans le monde, difficile de garder le contrôle sur une telle masse d’informations tant l’enjeu économique lié à leur utilisation est devenu vital pour les entreprises. Dans un contexte de compétitivité globale accrue et de course effrénée à l’innovation, les risques de dérive éthique se multiplient et s’accélèrent.

Quand la cybercriminalité devient un enjeu géopolitique Scandale Cambridge Analytica, suspicion d’ingérence russe dans l’élection présidentielle américaine de 2016, soupçons d’espionnages technologiques de la Chine... Qui aujourd’hui a encore pleinement confiance dans l’utilisation de ses données personnelles ? À l’image du pétrole, la data – nouvel or noir du XXIe siècle et carburant de l’intelligence artificielle – représente désormais le nerf de la guerre numérique.

Des crises à répétition s’inscrivent dans un contexte global de cybercriminalité accrue : avec plus de 8 millions de malwares chaque année, aucune entreprise n’est épargnée. Google, Uber, Facebook, Yahoo, Amazon, mais aussi British Airways, Marriott... ont toutes été victimes de fuites de données. Depuis 2013, plus de 13 milliards de données ont ainsi été perdues ou volées dans le monde !

Un terrorisme numérique toujours plus fréquent : +32 % du nombre de cyberattaques en 2018 par rapport à 20176 et une tendance à la hausse en 2019 (+25%dans les grandes entreprises rien qu’en octobre). Une cybercriminalité dont le coût annuel s’élève à 600 milliards de dollar, soit l’équivalent de 0,8 % du PIB mondial. En conséquence : le cyberterrorisme met en exergue les lacunes actuelles quant à une protection efficace des données, renforçant ainsi le sentiment de méfiance et la frilosité des consommateurs à confier leurs informations personnelles aux entreprises."

 

 

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc