Connexion
11 453 Livres Blancs | | 1 768 |

Recrutement : la fin du règne des diplômes

De nombreux cas pratiques et conseils pour recruter des talents sur des compétences qui n'existent pas encore !

Recrutement : la fin du règne des diplômes

Introduction ou extrait du livre blanc

"À quoi servent les diplômes ? Cette question n’est pas nouvelle. La critique de la toute-puissance du diplôme et de la reproduction sociale dont il est le produit et le vecteur ne l’est pas non plus. Malgré ces débats, le diplôme reste année après année un signal rassurant pour les recruteurs et une assurance carrière pour les candidat.e.s, mais aussi un frein à la mobilité ou à la promotion pour ceux/celles qui voudraient changer de carrière et n’ont pas le « bon » diplôme pour occuper le poste qu’ils/elles convoitent. Le diplôme sera-t-il toujours aussi puissant à l’avenir ? Peut-être pas. L’année 2020 marque sans doute un tournant pour ce qui est du rôle que joueront les diplômes dans le monde du travail de demain. Premièrement, certain.e.s diplômé.e.s de 2020 ont reçu leur diplôme parfois sans examen en cette année de pandémie.

Deuxièmement, la crise liée au Covid-19, et le confinement, accélèrent la transition numérique de l’économie et renforcent les alternatives au diplôme : le rayonnement sur les réseaux sociaux, la construction d’une légitimité professionnelle via des projets entrepreneuriaux, la reconnaissance par les pairs... Troisièmement, la crise économique et les contraintes qu’elle impose obligent et invitent beaucoup d’individus à sortir des cadres, par exemple, en se lançant dans le travail indépendant. L’adéquationisme, c’est-à-dire le fait de ne recruter que des gens dont les diplômes et expériences passées correspondent exactement au poste qu’on cherche à pourvoir, est un mal très français. Dans d’autres pays, il est plus courant de recruter quelqu’un venant d’une discipline pour travailler dans une autre.

Sans doute s’intéresse-t-on davantage au potentiel et aux aspirations des candidats qu’à leur passé. L’adéquationisme est aussi un frein à l’innovation, un anachronisme à un âge où des nouveaux métiers naissent et des nouveaux modèles doivent être inventés. Sortir de l’adéquationisme, c’est se donner les moyens d’innover !"

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc