Connexion
9 574 Livres Blancs | | 1 433 |

Médicaments et progrès thérapeutique : Garantir l'accès, maîtriser les prix

La contribution de la société civile au débat public en France le 20 juin 2018.

Médicaments et progrès thérapeutique : Garantir l'accès, maîtriser les prix

Introduction ou extrait du livre blanc

"Face à l’augmentation considérable des prix des nouveaux médicaments, notamment ceux contre les cancers, l’hépatite C et certaines maladies rares, la société civile française se mobilise pour défendre l’accès aux meilleurs soins pour tou. te.s, et la sauvegarde de notre système de santé solidaire. Plusieurs organisations de personnes malades, d’usager.ère.s du système de santé, de professionnel.le.s de santé et d’étudiant.e.s se sont mobilisées pour proposer une contribution commune. Celle-ci est formulée alors que plusieurs échéances importantes à l’agenda national permettront aux industriels et à l’Etat de proposer des évolutions importantes sur le prix et l’accès aux médicaments : Conseil stratégique des industries de santé, re-négociation de l’accord-cadre entre le CEPS et le LEEM, préparation du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019.

Avec cette contribution, la société civile veut participer au débat et contribuer en apportant une expertise propre et indépendante. Nos associations veulent faire entendre leurs voix face à celles des firmes pharmaceutiques et de l’Etat. Cette voix répond à deux préoccupations.

Un travail d’analyse et de proposition est indispensable pour dépasser les idées reçues.

Nos différentes organisations, dans leurs champs d’expertise respectifs, ont constaté des dérives majeures au sein des politiques relatives aux médicaments. Elles ont dénoncé l’opacité des prix et de leurs déterminants, le manque de transparence des négociations entre l’État et les industriels, les conséquences budgétaires et financières pour l’assurance maladie. Elles ont alerté les pouvoirs publics sur les menaces qui pèsent sur l’accès aux nouveaux traitements onéreux alors que des médicaments plus anciens subissent d’intolérables pénuries. Elles ont mis en cause un discours sur l’« innovation » justifiant avant tout des prix exorbitants, sans que cette notion ne soit véritablement définie, et sans qu’elle ne soit toujours garante d’une véritable amélioration du service médical rendu pour les premier.ère.s concerné.e.s : les personnes malades."

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc