Connexion
7 033 Livres Blancs | | |

Guide Qualité et Risques Secteur social et médico social

Assurer l’accueil, l’accompagnement, la prise en charge personnalisés des usagers dans un environnement de qualité de vie et de maîtrise des risques

  • EditeurBlueKanGo
  • Version PDF - 7 pages - 2017 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"La qualité de vie n’occupe pas encore une place principale dans les établissements, alors que la qualité des soins apparait davantage au cœur des préoccupations.

La réalisation d’une bonne qualité de vie dépend à la fois des caractéristiques objectives des établissements et de la prise en compte des besoins des résidents dans ce qu’ils ont de plus personnel.

Mais de telles exigences sont bien difficiles à mettre en œuvre, l’objectif est encore loin d’être réalisé. Au-regard de la complexité du concept de « qualité de vie » et du contexte dans lequel il s’inscrit, les recommandations de bonnes pratiques ciblent des facteurs comme influant le plus sur le sentiment de bien-être :

  • - la préparation à l’entrée en ESSMS : avoir un avis favorable sur l’établissement dès l’accueil augmente les chances de « s’y sentir bien » ;
  • - la personnalisation possible de la chambre, la souplesse de l’organisation de la vie quotidienne ;
  • - le maintien des liens sociaux à l’extérieur de l’établissement et la création de liens entre résidents ;
  • - les relations avec le personnel, la prise en compte de la douleur, de la souffrance morale, la qualité d’attention portée aux besoins d’aide.
  •  
  • La pression des enjeux…
  • L’obligation de conduire une démarche d’autoévaluation, reposant sur un ensemble de recommandations, vise à promouvoir des pratiques professionnelles concourant à l’amélioration de la qualité de vie des usagers selon 4 enjeux majeurs :
  •  
  • - L’accueil dans l’établissement et la construction du projet personnalisé
  • - L’organisation du cadre de vie et de la vie quotidienne
  • - La vie sociale des résidents ou bénéficiaires
  • - Les interactions entre état de santé et qualité de vie.

Fin 2014, 83 % des établissements ESSMS se sont engagés dans la démarche d’évaluation externe imposée par les tutelles. Les services à domicile (SAAD) sont les plus représentés parmi les structures ayant fait procéder à leur évaluation externe. Cette surreprésentation tient aux échéances spécifiques à leur agrément."

Assurer l’accueil, l’accompagnement, la prise en charge personnalisés des usagers dans un environnement de qualité de vie et de maîtrise des risques