Connexion
7 608 Livres Blancs | | |

Cinq mythes qui freinent l’adoption des outils fournisseurs en libre-service pour l’automatisation du traitement des factures

Ce livre blanc décrypte et discrédite cinq mythes concernant l'utilisation d'outils fournisseurs pour l'automatisation du traitement des factures.

  • EditeurKofax
  • Version PDF - 6 pages - 2015 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Les services spécialisés dans le processus de l’achat au paiement (P2P) consacrent beaucoup de temps à des tâches courantes sans valeur ajoutée, telles que la configuration des profils fournisseurs ou la réponse à des demandes d’information élémentaires sur le statut des factures.

Si la plupart des secteurs en lien direct avec les consommateurs ont migré vers un modèle plus axé sur le libre-service pour les interactions entre le client et le fournisseur, le monde de l’entreprise s’y refuse, arguant souvent de motifs infondés.

L’adoption de solutions fournisseurs en libre-service est freinée par les inquiétudes en matière de cybersécurité, mais aussi par le coût de mise à niveau des systèmes existants, les exigences mondiales et la nécessité de procéder à une analyse de rentabilité avant d’investir.

Néanmoins, nos études ont démontré qu’il était intéressant d’optimiser l’utilisation de la fonctionnalité de libre-service intégrée aux systèmes destinés aux fournisseurs : de fait, elle libère des ressources, renforce la qualité des données et améliore la satisfaction des fournisseurs.

Par exemple, les services de Comptabilité Fournisseurs ultra-automatisés affichent des coûts par facture 39 % inférieurs à ceux enregistrés par les services non automatisés (4,95 $ contre 8,12 $).

  • Encore aujourd’hui, à l’ère du tout numérique, le traitement des factures sur papier ou par e-mail reste monnaie courante
  • Malgré des avancées significatives sur le front des solutions Web en libre-service à destination des fournisseurs, de nombreux services spécialisés dans le processus allant de l’achat au paiement (P2P) semblent être demeurés à l’âge de pierre et s’appuient sur les documents papier et les e-mails pour le traitement des factures.

En effet, 47 % d’entre eux utilisent encore le format papier et se situent tout en bas de la courbe de maturité du libre-service (Fig. 1). Ils sont nettement moins nombreux à exploiter un portail ou un réseau fournisseur tiers.

Le faible taux d’adoption des solutions en ligne est une conséquence directe de la complexité des processus et des systèmes en place dans de nombreuses entreprises, elle-même liée à la multiplicité des systèmes ERP (souvent le fruit de fusions ou d’acquisitions), aux processus uniques/personnalisés, à la complexité des exigences réglementaires et à la mondialisation de la base fournisseurs.

S’ils souhaitent répondre aux attentes de leurs intervenants en leur permettant d’accéder plus rapidement, plus simplement et en temps réel aux informations, les services de Comptabilité Fournisseurs doivent évoluer à très brève échéance."

Cinq mythes qui freinent l’adoption des outils fournisseurs en libre-service pour l’automatisation du traitement des factures