Connexion
12 037 Livres Blancs | | 1 971 |

Guide écurie active

Retrouvez dans ce livre de Horse Stop, tout ce que vous devez savoir sur l'écurie active.

  • EditeurHorse Stop
  • Version PDF - 64 pages - Français
Guide écurie active

Introduction ou extrait du livre blanc

"Le cheval est un animal grégaire dont les besoins correspondent à ceux d’une vie dans la steppe. Son activité quotidienne est principalement tournée vers la recherche de sa nourriture, ce qui l’amène à couvrir de plus ou moins grandes distances. Les interactions sociales au sein du troupeau génèrent la cohésion sociale synonyme de sécurité dans un environnement sauvage avec ses dangers. Les chevaux vivent constamment à l’air libre et sont exposés aux aléas climatiques parfois extrêmes. Bien que la domestication du cheval a significativement modifié son apparence physique ; son comportement naturel et ses besoins sont restés identiques depuis ces quelques milliers d’années de domestication.

Le propriétaire de cheval qui souhaite réaliser un environnement qui correspond exactement à l’espèce qu’il possède devrait idéalement créer un environnement steppique de taille gigantesque pour l’y héberger. Quoi qu’il en soit, ce serait bien compliqué et mal pratique. C’est pour ces raisons que l’écurie active entre en jeu. Contrastant avec l’hébergement individuel dans lequel le cheval vit isolé de ses congénères, en box individuel, se déplaçant à peine et ne mangeant jamais plus de 2 à 3 fois par jour, l’écurie active stimule les comportements naturels. Dans une écurie active, les chevaux sont hébergés en groupe, ce qui leur permet d’interagir avec leurs congénères. Un agencement réfléchi de leur hébergement leur assure des espaces structurés pour se déplacer de jour comme de nuit. Les points d’intérêt de l’écurie active sont espacés de façon à générer un maximum de locomotion.

En plus du large espace que les chevaux ont à leur disposition, ils disposent de stations d’alimentation et de nombreux abris ou séparations (troncs, murs en pierre, espaces verts) qui leur permettent de s’isoler les uns des autres et améliorent l’harmonie du groupe. Ils permettent ainsi aux individus en bas de l’échelle hiérarchique de bénéficier aussi de la vie en groupe sans devenir les «souffre douleur» de leurs congénères. En leur fournissant de multiples stimulations naturelles ainsi qu’une vie en groupe et au grand air, les chevaux sont plus équilibrés et travaillent d’autant mieux. Le mélange des classes d’âges dans le groupe bénéficie aux jeunes chevaux qui apprennent ainsi les subtilités sociales de l’espèce au contact des plus âgés tandis que ces derniers restent plus alertes et plus en forme. En pratique, les groupes mixtes comme la séparation des groupes par sexe ont leurs avantages et leurs inconvénients. La gestion au cas par cas des problématiques relève des compétences des hommes et femmes de chevaux qui gèrent l’écurie."

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc