Connexion
7 563 Livres Blancs | | |

VLEP et exposition aux produits chimiques

Découvrez dans ce livre blanc comment les VLEP sont déterminées par les  agences réglementaires nationales  et comment optimiser le mesurage de l’exposition de vos salariés aux produits chimiques.

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Les agences réglementaires nationales définissent des VLEP pour les substances chimiques produites ou manipulées sur le territoire, afin de protéger les travailleurs, potentiellement exposés à ces substances chimiques.

Cette fiche vous permettra de comprendre le mécanisme de définition et de calcul des VLEP, ainsi que leur impact sur la substance à laquelle cela s’applique.

Étape 1 : Que sont les VLEP ?

Les VLEP sont des valeurs guides établies afin d’assurer la protection des travailleurs contre les risques toxiques d’une substance chimique.

Définition

Les VLEPs sont définies pour toutes les possibilités d’exposition par inhalation. On distingue :

  • • la VLE, valeur limite fixée pour une exposition professionnelle à court terme de 15 minutes, qui peut se répéter dans la journée de travail  ;
  • • la VME, valeur moyenne pondérée acceptable pour 8heures de travail par jour, pendant une semaine de 40 heures de travail et pendant 40 ans de vie professionnelle  ; la VME intègre toutes les expositions sur une journée (à noter que pour le travail pendant des journées supérieures à 8 heures, une péréquation est effectuée pour adapter la valeur de la VME au temps de travail effectué)  ;
  • • la valeur limite plafond, qui est une VLE à ne jamais dépasser au risque de déclencher des effets graves.

Les VLEPs se traduisent en mg/m3 ou en parties par million (ppm) dont la conversion est  : ppm = (mg/m3) x 24,45/ Masse moléculaire.

Une VLEP établie pour une substance donnée :

  • • tient compte de la voie d’exposition par inhalation principalement, mais n’exclut pas l’exposition possible par voie cutanée dans l’ambiance gazeuse pour les substances chimiques ayant une absorption cutanée non négligeable  ;
  • • tient compte de chaque durée d’exposition, aiguë ou cumulée lors de la journée de travail, ainsi que la fréquence des expositions  ;
  • • elle se dérive pour la population au travail, indépendamment du sexe, et pour des « travailleurs sains », c’est-à-dire qui ont été jugés aptes par la médecine du travail."
VLEP et exposition aux produits chimiques