Connexion
11 469 Livres Blancs | | 1 770 |

Ehpad de demain : vers une transformation radicale de l’offre

WEKA met à disposition ses ressources issues de l'expérience terrain de ses experts pour aider les établissements à s'engager sur ces chemins de la transformation de l'offre.

  • EditeurWeka
  • Version PDF - 38 pages - 2022 - Français
 Ehpad de demain : vers une transformation radicale de l’offre

Introduction ou extrait du livre blanc

"Deux missions « flash » sur la gestion financière et des RH dans les Ehpad. 
Des députés formulent une série de propositions pour améliorer la gestion financière et les conditions de travail dans les Ehpad.

Dans la foulée de la parution du livre-enquête dénonçant les pratiques du groupe ORPEA, la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a lancé deux missions « flash ». La première sur la gestion financière des Ehpad ; la seconde sur les conditions de travail et la gestion des ressources humaines en Ehpad. Sous la forme de deux rapports d’une dizaine de pages chacun, les rapporteurs de ces missions ont présenté leurs conclusions le 8 mars 2022.

LA GESTION FINANCIÈRE DES EHPAD

Au terme de deux semaines de travaux, les trois rapporteurs de la mission estiment être parvenus à poser un diagnostic d’ensemble sur la question de la gestion financière des Ehpad. Caroline Janvier (LREM, Loiret), Jeanine Dubié (LT, Hautes-Pyrénées) et Pierre Dharréville (GDR, Bouches-du-Rhône) en tirent 13 recommandations « qui sont parfois des mesures très simples et très concrètes, parfois des pistes plus structurelles à explorer dans le cadre d’un futur projet de loi Grand Âge et autonomie ».

Pointant « une gestion financière sous fortes contraintes » et « une quête insatiable de rentabilité dans le secteur commercial », les trois députés pensent que les modalités de financement des Ehpad « sont à revoir ». Ils plaident, notamment, pour une simplification des circuits de finance- ment, via la fusion des enveloppes soins et dépendance. « De manière plus générale, nous souhaitons rendre transparente la totalité des comptes de tous les Ehpad (publics, associatifs et commerciaux) et, le cas échéant, des groupes auxquels ils appartiennent, sans que ceux-ci ne puissent faire valoir le secret des affaires », complètent les parlementaires. Ils jugent « indispensable » d’évaluer l’impact d’une régulation des tarifs d’hébergement, le cas échéant en fixant un tarif plafond. « Il pourrait aussi être envisagé de demander aux Ehpad commerciaux le versement obligatoire d’une redevance en contrepartie de l’autorisation qui leur est délivrée en cas de maintien de la liberté tarifaire », ajoutent Caroline Janvier, Jeanine Dubié et Pierre Dharréville."

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc