Connexion
7 566 Livres Blancs | | |

La surveillance réseau des Clouds privés

Un livre blanc valorisant la surveillance réseau de Clouds privés.

  • EditeurPaessler
  • Version PDF - 7 pages - 2015 - Français

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Le concept de «Cloud Computing» n’est pas si récent qu’on pourrait le penser. On le retrouve dans de précédentes approches sous les noms « externalisation» et «hébergement sur serveur», mais qui n’ont pas remporté le même succès du fait des performances insuffisantes des processeurs, des coûts matériels prohibitifs et de la lenteur des connexions Internet. Or, en l’état actuel de la technologie, avec le haut débit et les serveurs de plus en plus performants et de moins en moins coûteux, il devient possible de n’exploiter que les services et l’espace de stockage nécessaire, et de les adapter aux besoins. Le recours aux serveurs virtuels des FAI multiplie les opportunités d’économies financières, de gains de performances et de renforcement de la sécurité des données. L’intérêt de telles solutions Cloud est qu’elles offrent un environnement informatique consolidé, capable d’absorber les fluctuations de la demande et de valoriser les ressources disponibles.

Le concept du Cloud privé

Le concept du Cloud public présente un certain nombre de défis pour les services informatiques d’une entreprise. Les préoccupations concernant la sécurité des données et la crainte de céder le contrôle si un service informatique a l’habitude d’isoler ses systèmes avec des pare-feu et de surveiller l’utilisation de la disponibilité, des performances et de la capacité de son l’infrastructure réseau avec une solution de surveillance approfondie, ces mêmes mesures sont d’autant plus difficile à mettre en œuvre dans le Cloud. Bien sûr, tous les grands fournisseurs de Cloud public offrent des mécanismes de sécurité et des systèmes de contrôle bien pensés. Malgré tout, l’utilisateur de ces services doit toujours s’appuyer sur l’opérateur qui doit lui garantir un accès permanent et maintenir la sécurité de ses données.

La création d’un «Cloud privé » comme alternative au Cloud public est par conséquent une possibilité qui vaut la peine de s’y intéresser. Les Clouds privés permettent aux utilisateurs et aux applications d’accéder aux ressources informatiques nécessaires quand il le faut, tandis que le centre informatique privé ou un serveur privé d’un grand datacenter s’exécute en arrière plan. Tous les services et les ressources utilisés au sein d’un Cloud privé sont limités à des systèmes définis, accessibles aux seuls utilisateurs autorisés et protégés de tout accès extérieur. Les Clouds privés offrent ainsi bon nombre des avantages du Cloud Computing, tout en limitant les risques. Il est en outre possible d’adapter les critères de qualité de performances et de disponibilité d’un Cloud privé et de vérifier l’adhésion à ces critères, ce que ne permettent pas la plupart des Clouds publics."

La surveillance réseau des Clouds privés