Connexion
11 590 Livres Blancs | | 1 830 |

Intégration HTML pour l'emailing : comment coder un email

Un livre blanc pour bien réussir le codage de vos mails.

  • EditeurBadsender
  • Version PDF - 9 pages - 2019 - Français
Intégration HTML pour l'emailing : comment coder un email

Introduction ou extrait du livre blanc

"L’intégration HTML d’un email est la méthode par laquelle un intégrateur va transformer une création graphique (au format PSD pour le fichier source, accompagné d’un fichier JPEG pour confirmation) en email au format HTML.

A la question : « Est-il plus complexe de coder un email ou une page web ? » Nous répondrons ceci : « Cela dépend du point de vue. » Cela dépend aussi du développeur. L’intégration des emails n’est finalement pas si complexe, en ce sens où elle consiste en du « bête et méchant ». Elle ne se limite qu’à la conception d’un seul fichier HTML, conçu via des tableaux imbriqués, avec des styles « en ligne », et un dossier d’images rattachées, quand le développement d’une page web fera appel à plusieurs fichiers, plusieurs types de langages, de multiples balises HTML et propriétés CSS, etc.

Les techniques sont radicalement différentes. Et c’est là où la construction en tableaux imbriqués rend les choses légèrement plus complexes pour le développeur lambda habitué à faire appel à des éléments sémantiques (...) La conception sous forme d’HTML tabulaire (tableaux imbriqués) permet de garantir, en principe, un résultat identique sur l’ensemble des clients mails.

De plus, là où la conception d’une page web sera validée sur quelques navigateurs, un email sera, lui, testé sur bien plus de clients mails, possédant leur propre interprétation, leurs multiples versions, sur des webmails soumis, eux-aussi, aux aléas des navigateurs de consultation… Quand une page web est « testée » sur 4 ou 5 navigateurs (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Opera, Safari) et leurs différentes résolutions, un email est visualisé sur Thunderbird, Outlook (et ses multiples versions), Gmail, Yahoo Mail !, Free, Orange.fr, Office 365, Google App, Apple Mail, Lotus Notes, AOL, Free.fr, Outlook.com, mais aussi sur les « déclinaisons » de versions, de navigateurs, de résolutions… Elle se différencie donc de l’intégration HTML des pages web car elle doit prendre en compte les difficultés d’interprétation du code par les interfaces de messagerie. Car il faut savoir qu’il n’existe pas de conventions techniques standardisées au niveau international pour l’intégration HTML d’email7 (quand il existe le W3C, World Wide Web Consortium8 , pour les pages web). Mais qu’est-ce exactement que le HTML ?"

Pour recevoir ce livre blanc, merci de cliquer ci-dessous :

Obtenir le livre blanc